Publié le 22 Septembre 2014

Your nerd has built an annoyingly efficient relevancy engine in his head.

It’s the end of the day and you and your nerd are hanging out on the couch. The TV is off. There isn’t a computer anywhere nearby and you’re giving your nerd the daily debrief. “Spent an hour at the post office trying to ship that package to your mom, and then I went down to that bistro — you know — the one next the flower shop, and it’s closed. Can you believe that?”

And your nerd says, “Cool”.

Cool? What’s cool? The business closing? The package? How is any of it cool? None of it’s cool. Actually, all of it might be cool, but your nerd doesn’t believe any of what you’re saying is relevant. This is what he heard, “Spent an hour at the post office blah blah blah…”

You can be rightfully pissed off by this behavior — it’s simply rude — but seriously, I’m trying to help here. Your nerd’s insatiable quest for information and The High has tweaked his brain in an interesting way. For any given piece of incoming information, your nerd is making a lightning fast assessment: relevant or not relevant? Relevance means that the incoming information fits into the system of things your nerd currently cares about. Expect active involvement from your nerd when you trip the relevance flag. If you trip the irrelevance flag, look for verbal punctuation announcing his judgment of irrelevance. It’s the word your nerd says when he’s not listening and it’s always the same. My word is “Cool”, and when you hear “Cool”, I’m not listening.

Information that your nerd is exposed to when the irrelevance flag is waving is forgotten almost immediately. I mean it. Next time you hear “Cool”, I want you to ask, “What’d I just say?” That awkward grin on your nerd’s face is the first step in getting him to acknowledge that he’s the problem in this particular conversation. This behavior is one of the reasons that…

Voir les commentaires

Rédigé par keru

Publié le 27 Juin 2014

En ces temps merveilleux où la Technologie
Fleurit avec le plus de Watts et d'énergie
On raconte qu'un jour un sysadmin des plus grands,
- Après avoir forcé les routeurs indifférents ;
Les avoir rootkités dans leurs célestes gloires;
Après avoir franchi les fibres noires
Des datacenters singuliers à lui-même inconnus,
Où les purs paquet seuls peut-être étaient venus, -
Comme un load average monté trop haut, pris de panique,
S'écria, transporté d'un orgueil politique :
" Google, Ô Google ! je t'ai poussé bien haut !
Mais, si j'avais voulu t'attaquer au défaut
Du réseau, ta honte égalerait ta gloire,
Et tu ne serais plus qu'un Qwant dérisoire ! "

Immédiatement sa passion s'en alla.
L'éclat de son uptime d'un reboot se voila ;
Tout le chaos roula dans cette intelligence,
Temple autrefois vivant, plein d'ordre et d'opulence,
Sous les faux plafonds duquel tant de pompe avait lui.
Le silence et la nuit s'installèrent en lui,
Comme dans un hash dont le salt est perdu.
Dès lors il fut semblable aux sysops de la rue,
Et, quand il s'en allait sans rien voir, à travers
Les astreintes, sans distinguer les étés des hivers,
Sale, inutile et laid comme une clé révoquée,
Il faisait d'irc la joie et la risée.

.oO Ch4RL3$ B4Ud3L41r3 Oo.

Voir les commentaires

Rédigé par keru

Publié le 22 Mars 2014

Le casino pour les nuls.

C'est un article de 2008 et depuis quelques temps il est revenu en 1ère position de mes statistiques, alors je le remet au gout du jour. La base reste la même, les maths n'ont pas changées depuis. :)

Je ne suis pas vraiment un joueur, j'ai eu joué, j'ai même gagné plus que je n'ai joué, mais ce qui m’intéresse vraiment, c'est le fonctionnement des jeux, les stratégies, et simplement le plaisir de jouer un peu.

Il y a beaucoup de littérature à ce propos. Vous pouvez éliminer d'emblée toutes les "techniques" qui permettent de gagner.

C'est clair et net : Il est impossible de "battre le casino".

On peut avoir de la "chance" et gagner plus que ce que l'on a joué, mais statistiquement, sur le long terme, c'est impossible. Il existe par contre des stratégies "optimale" qui permettent de perdre le moins possible, ou, autrement dit, de joue le plus longtemps possible avec un minimum d'argent.

Parmi les mythes et légendes il y a la roulette, et tous les systèmes possible et imaginables pour "gagner à la roulette". Ce n'est pas un jeu très intéressant, je le trouve même incroyablement chiant, mais il est très simple à expliquer et à prendre comme cas d'école :

  • La roulette US a une roue numéroté de 1 à 36, un zéro, un double zéro.
  • 18 rouges, 18 noirs.
  • 2 vert (le zéro et le double zéro).

On peut parier sur les rouges, ou sur les noirs, ou sur les chiffres pair, ou sur les chiffres impairs, et d'autres combinaisons que je ne détailles par, parce que c'est exactement le même principe.

Si vous misez sur rouge ou noir, et que la bille tombe sur la couleur, vous doublez votre mise, sinon vous la perdez. S'il n'y avait pas ces fameuses cases vertes, vous auriez exactement 1 chance sur 2 de tomber sur la couleur choisie et le jeu serait "parfait". Statistiquement, vous récupérez 100% de votre mise et le casino gagne 0%. Seulement, bien sur, les cases vertes sont la, et c'est ce qui va faire la "marge" du casino.

Sur un total de 38 cases, il y a : 18 rouges, 18 noirs, 2 verts.

  • autrement dit : 18 chances sur 38 de gagner en misant sur rouge (ou noir), soit : 18/38 = 47.37%
  • Moins d'une chance sur 2 de doubler... j'vous fait pas un dessin : vous perdez de l'argent.
  • La marge du casino est de 5.26% : 2/38 (ou autrement dit : 100 - (47.37 + 47.37) )

Tous les autres types de mises de la roulette sont sur le même principe :

  • Vous pouvez miser sur un seul numéro et récupérer 36x la mise.
  • Sauf que vous n'avez pas 1/36 de gagner, mais 1/38.

Ou miser sur le case "de 1 a 12" pour récupérer 3x la mise. sauf que vous n'avez pas 12/36 (1 sur 3) de gagner, mais 12/38 (1 sur 3.16) . La marge du casino est encore et toujours de 5.26% (il faudrait récupérer 3.16x la mise pour que ça soit équilibré).

Bien sur si vous avez le choix entre une table "0 + double 0" ou une table "0", prenez la table avec un seul 0. Une case verte en moins, moins de chance de perdre.

Avec un seul 0, la marge du casino tombe à 2.7% : 1/37

A propos des "astuces de jeu" maintenant, il y a la fameuse "martingale".
La martingale consiste à doubler sa mise a chaque fois qu'on perd.
Si on gagne, on recommence avec la mise de départ. Cela semble infaillible, et il est vrai qu'on perd très peu souvent. Cela dit, quand on perd, on perd beaucoup.

Et surtout, la technique de mise ne change absolument rien aux probabilités. Quelle que soit la "technique de mise", on a toujours 18/38 de doubler sa mise.

Pour vraiment gagner avec la martingale il faudrait :

  • un compte en banque illimité.
  • pas de mise maximum.
  • Bien sur, il y a toujours une mise maximum et votre compte en banque n'est pas illimité ;)

Il y a d'autres "fausses" techniques, comme celle de noter les couleurs qui sont sortent et de miser en fonction de cela.

Par exemple : il y a 1/3091874 chances qu'il sorte 20 rouges d'affilée.
On pourrait se dire que, tout de même, après 19 rouges d'affilée, il est hautement improbable qu'il en sorte un 20ème, non ?
En fait... il y a autant de chance de faire 20 rouge d'affilée que de faire 19 rouges d'afillée + 1 noir. Il n'y a pas 1 chance sur 3091874 que la prochaine (et 20ème) soit un rouge. Ni même 19/3091874 ou n'importe quel chiffre tordu.

Mais tout simplement.. 18/38 ... encore et toujours.

La petite bille n'a aucune mémoire et se contre fiche des résultats de ces 50 dernières années (c'est valable aussi pour le loto). La petite bille à 18/38 de vous faire doubler votre mise, et c'est donc en votre défaveur. point.

Et n'importe quelle technique simple ou complexe ne pourra JAMAIS modifier ce 18/38.

Il y a d'autres jeu tout aussi simple dans ce genre. Par exemple le "war" (la "bataille" en français, tout le monde y a joué je pense non ?).

Le dealer tire une carte, et vous distribue une carte.
Si votre carte est plus forte, vous doublez votre mise, sinon, vous perdez.
1 chance sur 2 de doubler ? Non ... Car vous ne doublez pas votre mise en cas d’égalité. L'égalité à la bataille c'est un peu la "case verte de la roulette", celle qui permet au casino de gagner des sous. Il y a divers scénario possible sur le cas d'égalité... que je ne connais pas vraiment. En tout cas, vous perdez.

Bon, je vous ai parlé de 2 jeux extrêmement basiques et totalement inintéressant à jouer.
Parmis les plus sympa, à mon gout, il y a le blackjack et le video-poker. Mais expliquer les strategies et les probabilités commence à devenir franchement beaucoup plus complexe.
Il existe beaucoups de casinos en ligne qui permettent de jouer gratuitement et sans s'inscrire. Que je ne citerai pas...

En tout cas, n'oubliez pas : Quoi qu'il arrive, vous perdez. Alors si vous jouez, jouez pour le plaisir, pas pour l'argent, car vous allez perdre.

Voir les commentaires

Rédigé par keru

Publié le 21 Mars 2014

Mmmm, i have a blog, weird.

 

I'm currently enjoying my 3rd week of full blown burnout, going to my 4th week expecting to go back to work with my voice. Not my physical voice (i'm still able to yell after cars trying to kill me), no, but my inner voice whipsering me that it's ok to live in realtime.

 

It's easy to overclock your brain, it's dangerous to keep going on, it use an insane amount of energy and it's easy to forget you're doing it.... until you run out of energy. I sure ran out of energy a long time ago, draining what's left of my sanity to keep going on.

 

The matrix.

I understand what Damien Katz is telling us and he was wise not talking about a matrix, there is no matrix, matrix is forever a dystopian movie and there is nothing like this movie in real life. He call it the machine, i call it a tangled web. There is no use trying to untangle it, i tried once and it almost killed me because (that's obvious, what was i thinking ?) an untangled web fall appart.

 

I can only quote Damien : "I saw this thing in my head, the machine. Automata. It was beautiful. The more I thought about it, the more clearly I could see it. I connected all the dots. It was so compelling. It was engineering. It was physics. It was metaphysics. I had to bring it into the real world. I couldn't stop thinking about it. It could be lost forever if I did. Most people create differently. They create a little, think a little, create a little, think a little. I like to work by thinking very hard until I can clearly see what should be built. Before I write code. Before I write specs. I want to see it, in my mind. I can't explain what I see. I suppose it's like describing color to a blind man. There is a hidden dimension. The people who can see it, who can move around in this unseen dimension are special to me. It's like when everyone puts their head down to pray, only you don't. You look around. And you see the other people who didn't put their head down. We broke the rules. But we broke nothing, we just see something others don't. Sacred doesn't exist."

 

That's it. I don't understand why people don't even try to look around, because there is patterns, everywhere. And i'm not talking about some kind of "journey of inner discovery", people are looking at themselves way to much already (seriously, stop doing that). Anyone can look around, but they don't. My inner voice used to tell me that it was ok. There is nothing to understand about it, they just don't, you do, they don't. Or perhaps they do, but not in the same way.

 

I manipulated this tangled web way too much and what i built is way too big, it became a finely tuned wonderfull complete mess. There is no hope anyone but me could understand what's in my mind, i barely understand it myself.

 

Now my inner voice is SO angry because peoples are ...ssllllllllooooooooowwwwwwww.

I forgot i was the one that ran way too fast for anyone (including myself), it's unsustainable, it really is. I know it. I slammed on the brakes 3 weeks ago but it's going to take some time to live in realtime again because, let me tell you that : your time is so slow it's painfull. i don't understand how you can cope with it.

 

PS : i know what i wrote probably look completely loopy crazy. I don't care, and now you know a burnout isn't a joke

Voir les commentaires

Rédigé par keru